Note DRAC à l’attention des riverains de l’Avenue du Château – Juillet 2016

plan d'abattage DRAC Juillet 2016

La désinformation continue orchestrée par la DRAC et  la Mairie:

Dans la note jointe ci-dessous et distribuée aux riverains le 4 juillet 2016, la DRAC n’écrit jamais le mot abattage mais parle de « renouvellement » de 29 arbres.

Il s’agit pourtant d’abattre ces grands  arbres qui sont condamnés sans aucune expertise préalable menée par un expert en arboriculture ornementale seul qualifié pour un site classé.

 

Nous ne pouvons que nous réjouir que notre action soutenue par une mobilisation citoyenne ait permis de réduire le nombre de tilleuls à tronçonner  de 112 ( chiffre écrit dans le compte rendu de réunion DRAC/mairie/associations du 13 octobre 2015)  à 29 .

Mais aussi s’étonner : pourquoi 29 arbres et pourquoi ceux là ?

La DRAC déclare que certaines branches présentent un danger majeur pour le public et présente des photos (les mêmes que celles diffusées pour justifier les 34 arbres abattus en novembre dernier) qui montrent une cavité sur -une branche secondaire d’un des arbres abattus en 2015 .

Soulignons que ces cavités existent depuis des dizaines d’années et que pourtant aucune branche n’est tombée depuis la grande tempête de 1999.

Des experts  compétents  affirment que ces cavités ne sont ni signe de maladie, ni dangereuses en soi et ne justifient aucunement un abattage.

Si une branche menace de tomber, elle peut être coupée  isolément.

On ne peut que déplorer que la DRAC qui ne dispose d’aucune expertise valable, qui a modifié son plan d’abattage plusieurs fois en un an, cherche à faire taire la contestation en faisant peur aux meudonnais. Rappelons qu’en 2010, le juge des référés avait décidé l’arrêt du projet pour erreur « manifeste d’appréciation » constatant de sérieuses contradictions entre les expertises phytosanitaires.

Aujourd’hui la DRAC affirme suivre l’avis d’un expert qui n’est autre que :  l’ ingénieur de la SEM, entreprise chargée de l’abattage!

Au-delà du conflit d’intérêt évident et inacceptable , cet ingénieur n’est pas qualifié pour une telle expertise.

En outre,  la DRAC veut à nouveau élaguer TOUS les tilleuls côté ouest en supprimant les branches basses ce qui blesse les arbres , leur enlève leur élégance, met davantage en évidence les voitures

et ne se justifie pas par des impératifs de passage d’autobus ou camions.

Ce sont des élagages qui ont abîmés les grands tilleuls et la DRAC veut recommencer!

Ces abattages appelés « renouvellement » commenceraient en août alors qu’ils ont toujours été programmés pour l’automne: faut il y voir la volonté de préférer une période où beaucoup de meudonnais sont absents.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Note DRAC à l’attention des riverains de l’Avenue du Château - Juillet 2016-1

 

Note DRAC à l’attention des riverains de l’Avenue du Château - Juillet 2016-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>